Dépression majeure
La dépression est une maladie aussi courante qu’incomprise. Elle peut survenir à tout âge et on estime que 10 % des hommes et 20 % des femmes en souffriront dans leur vie. Pour que la dépression soit reconnue comme une maladie mentale, les symptômes doivent être présents et observables par l’entourage pendant une période d’au moins trois mois.
 
Le principal symptôme de la dépression est un sentiment de tristesse intense accompagné de un ou de plusieurs des facteurs suivants : dévalorisation personnelle ; sentiment d’inutilité, de désespoir et de culpabilité ; troubles de mémoire ; difficulté de concentration et diminution de la capacité de penser ; désintéressement au travail et dans les activités courantes ; inquiétudes excessives ; perte d’énergie et fatigue ; modification de l’appétit et du poids ; problèmes de sommeil ; baisse du désir sexuel ; pensées suicidaires récurrentes ; tendance à l’isolement social.
 
Comme pour toutes les maladies mentales, la dépression ne peut être décelée avec des tests sanguins ou autres examens médicaux. On attribue la dépression à des changements neurobiologiques dans le cerveau (infection, infarctus, AVC…), à des facteurs génétiques, à la vulnérabilité psychologique (difficulté à résoudre des situations problématiques), au stress et à des événements traumatiques.
 
La pharmacologie permet de stabiliser l’état de la personne et les antidépresseurs atténuent ou font disparaître les symptômes et permettent d’éloigner d’éventuelles rechutes. Une démarche individuelle de thérapie ou la participation à un groupe d’entraide peut permettre de retrouver un état émotif plus sain. Dans les cas les plus récalcitrants, on peut avoir recours à une thérapie électroconvulsive.
 
 
Source : L’Apogée, Programme Information Famille (2008), p. 17.
En cas de panique, cliquez ici
Avantdecraquer.com

© 2009 L'Apogée. Tous droits réservés.Site Web réalisé par Distantia.
L'Apogée - Association pour parents et amis de la personne ayant un problème de santé mentale